Trio George Sand

TRIO AVEC PIANO

Composé de Virginie Buscail, violoniste et soliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio- France, de Diana Ligeti, violoncelliste, et d’Anne-Lise Gastaldi, pianiste et pédagogue (CRR et CNSM de Paris), le Trio George Sand propose une approche nouvelle et ambitieuse du concert classique.

trio-georgesand-apropos-1200par800

De Haydn à la création contemporaine, le Trio George Sand élabore des programmes aux thématiques variées.

Leur curiosité, leur passion pour la musique et l’art en général les incitent à s’entourer d’autres musiciens ou artistes dans les domaines de la littérature, du théâtre, de la peinture, de l’histoire, de la photographie ou du cinéma pour créer des spectacles complets. Ainsi par exemple Escales Romaines mêle les textes et les oeuvres de pensionnaires de la célèbre Villa Médicis, Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient évoque la Grande Guerre à travers les musiciens, les écrivains et de simples poilus dans une magnifique mise en scène théâtrale réunissant 5 musiciens et le comédien Loïc Corbery de la Comédie Française.

Le Trio George Sand souhaite également faire vivre la musique des compositeurs de notre temps, notamment en suscitant la création d’œuvres nouvelles. En septembre 2010 est créée à Paris, une nouvelle pièce de Gérard Pesson Ne pas oublier coq rouge dans jour craquelé écrite à l’attention du Trio George Sand et régulièrement reprise depuis. Michael Jarrell leur a écrit également un trio Lied ohne worte qui a été créé le 11 juillet 2012 au Festival de Montpellier-Radio-France. En octobre 2016, une nouvelle pièce interprétée par le Trio George Sand a vu le jour à Cabourg lors de l’ouverture des Journées Musicales Marcel Proust, sous la plume de Mauro Lanza.

La vie, la sensibilité des interprétations du Trio George Sand, né en 2005, en font une formation très demandée, comme en attestent les lieux où il s’est déjà produit : Paris et région parisienne (Musée de la Vie romantique, Cercle Interallié, Maison de Chateaubriand, Maison de Radio-France, Salle Gaveau, Musée d’Orsay), La Folle journée de Nantes, Maison de la culture de Bourges, Festival des Serres d’Auteuil,
Festival de la Côte Saint-André, Festival de Montpellier, Festival de la Chaise Dieu, Festival de Besançon, Villa Médicis à Rome, Théâtre de la Fenice à Venise, Opéra de Gênes, Festival de Bastad en Suède, Société de Musique Contemporaine du Québec, Société de musique de chambre de Saint Pétersbourg, etc.

Les enregistrements du Trio George Sand

La presse a salué à de nombreuses reprises leurs apparitions en concerts et leurs disques. Un premier disque Debussy - Lili Boulanger (paru en 2007 chez Integral Classic) est remarquable par la découverte de cette géniale musicienne encore méconnue, première femme Prix de Rome. En 2011, paraît chez Zig-Zag Territoires Ravel - Bonis - Fauré, un disque qui met à l’honneur une femme compositeur trop méconnue, entourée des chefs d’oeuvre du répertoire que sont les trios de Fauré et de Ravel, ici pour la première fois enregistrés selon la nouvelle édition Bärenreiter tirée du manuscrit original du compositeur. En 2012, le Trio George Sand assure toute la partie instrumentale d’un double cd contenu dans un remarquable ouvrage : Marcel Proust, une vie en musiques.

Les trois musiciennes sont les invitées de plusieurs émissions de radio, notamment sur les ondes de France Musique (Pêcheurs de Perles, Deux sets à neuf, Le matin des musiciens, Fabrication Maison, etc) et Radio-Classique. Elles ont également fait l'objet d'un reportage sur LCI et sont présentes dans plusieurs émissions de France 2

GEORGE SAND

Les musiciennes ont choisi le nom de George Sand en hommage à la célèbre femme de lettres, moderne et engagée, qui a su mettre en œuvre la correspondance des arts.

VIENT DE PARAÎTRE

EN SAVOIR PLUS

PARTAGER